top of page

Beehive Strong Group

Public·16 members
Luke Thomas
Luke Thomas

Trilogie Seigneur Des Anneaux Version Longue 1080p Resolution


Le cadrage déployé sur ce transfert 2020 s'avère proche voire identique au Blu-ray version longue de 2011 (dérivé d'un master 2K). Nous ne retrouvons pas non plus une définition et une granularité nous suggérant que le plein potentiel des négatifs 35mm originaux ait été pleinement recouvert. Ainsi, sur la base de ce que nous pouvons observer concrètement, le rendu des images déployées semble tout de même se rapprocher d'une mise à l'échelle d'éléments à la définition proche de la précédente édition Blu-ray (DI 2K). Sur cette base quelque peu énigmatique, un nouveau color grading a été supervisé, associé à quelques "optimisations" numériques. S'est adjoint un usage de DNR incontestable brouillant davantage les pistes. Il apparaît évident que Peter Jackson a cherché à homogénéïser le rendu de sa première trilogie avec celle du Hobbit (tournée en numérique et donc sans grain). Sur ce premier film, le grain 35mm a été filtré et demeure très peu palpable. Il persiste heureusement un voile de granularité extrêmement léger, qui nous amène à faire preuve de tempérance. Mais pas de quoi dégager une sensation filmique 35mm totalement authentique pour autant.




Trilogie Seigneur Des Anneaux Version Longue 1080p Resolution



Le tournage de toute cette trilogie fut supervisé d'un bloc. Sorti en 2002 dans les salles obscures, Les Deux Tours fut donc lui aussi tourné en 35mm (format Super 35) à l'aide de différentes caméras notamment Arriflex, Arricam et Mitchell. Contrairement au volet précédent, l'intégralité du film avait bénéficié à l'époque d'un master intermédiaire numérique. Les nombreux plans à effets spéciaux n'ont naturellement jamais été supervisés en 4K. Il est de nouveau question - sur le papier en tout cas - d'un scan 4K des négatifs 35mm originaux pour les prises de vue non VFX et d'une mise à l'échelle des plans VFX finalisés à l'époque en 2K. Le film, disponible en version cinéma et version longue, est présenté en HDR10 et Dolby Vision. La lecture du film est répartie sur deux disques.


Troisième et ultime volet d'une magnifique trilogie, Le Retour du Roi était sorti en 2003 dans les salles obscures. On retrouve à nouveau un tournage opéré en 35mm (format Super 35) à l'aide de différentes caméras notamment Arriflex, Arricam et Mitchell. A l'image du volet précédent, l'intégralité du film avait bénéficié à l'époque d'un master intermédiaire numérique. Les nombreux plans à effets spéciaux n'ont naturellement jamais été supervisés en 4K. Il est de nouveau question - sur le papier en tout cas - d'un scan 4K des négatifs 35mm originaux pour les prises de vue non VFX, et d'une mise à l'échelle des plans VFX finalisés à l'époque en 2K. Le film, disponible en version cinéma et version longue, est présenté en HDR10 et Dolby Vision. La lecture du film est répartie sur deux disques.


Première observation : en termes de cadrage, on remarque sur le Retour du Roi un léger recadrage (zoom avant) nous faisant perdre une légère portion d'images par rapport au Blu-ray version longue de 2011. C'est le seul volet de cette trilogie à présenter cette particularité. Le film respecte pour rappel le ratio 2.39. Ce zoom avant n'améliore pas la perception d'une définition supérieure. A ce sujet, on retrouve des caractéristiques très similaires au volet précédent. Jamais nous n'observons sur ce titre un quelconque apport de définition pure par rapport à la précédente édition Blu-ray. Cela aura le mérite d'être clair ! De nouveau, les comparaisons image par image témoignent surtout d'une définition proche voire similaire et d'un filtrage du grain 35mm effectué à l'aide de DNR. 350c69d7ab


About

Welcome to the group! You can connect with other members, ge...
bottom of page